Français    English    عربي
Vous êtes ici : BMICE » A propos

Mot de la Direction Générale

Mr Mr Said BERBALE
Le Directeur Général
Mr Abdelghani AIT-IKHLEF
Le Directeur Général Adjoint

La BMICE, un nouvel atout pour l’intégration économique au Maghreb

L’intégration économique et financière du Maghreb est devenue, plus qu’une nécessité économique, un impératif majeur et un facteur indispensable à la transformation structurelle des économies maghrébines dans des contextes régional et international caractérisés par de multiples enjeux stratégiques.

En dépit d’un potentiel considérable d’échanges commerciaux et d’investissements, les coûts du non-Maghreb se traduisent pour chaque pays de la région par un manque à gagner de croissance économique de 1,5% à 2% en moyenne, entrainant une perte de 200 000 à 300 000 emplois additionnels par an dans la région.

Pour pallier à cette insuffisance et forts de l’élaboration d’une vision claire soutenue par un plan quinquennal de démarrage, nous ambitionnons que BMICE devienne le socle solide de l’intégration maghrébine et le catalyseur de l’édification d’une économie maghrébine intégrée. Dans ce cadre, nous procèderons à l’identification et au financement d’initiatives stratégiques et nous opterons pour des choix ciblés de produits d’échanges et de créneaux sectoriels porteurs. 

Le Maghreb recèle un énorme potentiel encore inexploité. En effet, il concentre près de 3% des réserves mondiales de pétrole, 4% des réserves de gaz naturel et 50% des réserves prouvées en phosphates. Les avantages comparatifs révélés dans les secteurs de la pêche, de l’l’agriculture et des mines, les gisements considérables des énergies renouvelables dans tous les pays et l’existence de secteurs industriel et de services en quête perpétuelle de montée en gamme, sont autant de domaines d’intervention que nous envisageons de cibler.  

Il va de soi que pour l’exploitation de ce potentiel, l’existence d’infrastructures adéquates et d’un climat d’affaires favorable sont nécessaires. Aussi BMICE intègrera-t-elle dans ses priorités le financement des projets d’infrastructures. Elle veillera également à être la force de proposition pour l’amélioration de l’environnement des affaires dans tout le Maghreb. A ce titre, et au-delà du financement des projets intermaghrébins, la BMICE œuvrera à la concrétisation d’une intégration durable portée par, la levée graduelle des barrières tarifaires et non tarifaires, l’instauration progressive d’une zone de libre-échange, ainsi que l’élimination des obstacles et des contraintes réglementaires affectant le climat des affaires maghrébin.  

Aussi, le secteur privé maghrébin sera-t-il le principal levier stratégique du périmètre d’intervention de la BMICE. D’ores et déjà, plusieurs opérateurs ont des activités d’échange et/ou d’investissement dans d’autres pays du Maghreb. Ce sont ceux-là et ceux opérant dans les activités présentant un fort potentiel d’intégration qui seront ciblés par BMICE. 

Nous sommes également conscients que la réalisation des objectifs de BMICE ne serait possible sans l’appui et la collaboration avec, d’une part les partenaires multilatéraux et institutions internationales opérant dans la région et qui réservent d’ores et déjà un accueil favorable à BMICE, ainsi qu’avec les autorités et acteurs institutionnels et financiers nationaux.

Le management de la BMICE ainsi que ses hauts cadres maghrébins, conscients de l’importance des défis à relever pour réaliser cette œuvre majeure, sont déterminés à ne ménager aucun effort pour  réussir leur mission. 

 

Mr Mr Said BERBALE
Le Directeur Général
Mr Abdelghani AIT-IKHLEF
Le Directeur Général Adjoint